5 décembre 2019

Written by Philippe DERLER.
logo rl

Le dîner de gala du Lions au-delà des espérances. Le 26 novembre dernier a eu lieu à la Délivrance de Dieuze un dîner de standing caritatif organisé par les
Lions clubs du Saulnois et de Saint-Avold. Le succès formidable de la soirée a dépassé toutes les espérances.

jean Demoulin, L’organisateur en chef de la soirée de gala dieuzoise des Lions clubs du Saulnois et de Saint- Avold avait prévenu : les dîners de standing qu’organise l’association sont, d’habitude, de fulgurants succès. Alors lorsque sont parties à la vitesse de l’éclair les 200 places de celui s’étant tenu pour la première fois le 26 novembre à la Délivrance de Dieuze, on a vite compris que la prédiction du responsable du Lions n’était pas une fanfaronnade.

Le principe en est simplissime, bien que bougrement efficace : s’entourer des meilleurs prestataires et cuisiniers bénévoles pour l’occasion. Le tout sous le haut parrainage de l’ex-étoilé sarrebourgeois Ernest Mathis, désormais retraité des fourneaux. Étaient de la soirée Jean François de la XIIe borne à Delme,Walter Backes du Moulin d’Ambach à Longeville- lès-Saint-Avold, Didier Soulier de l’Hostellerie du Prieuré à Saint-Quirin, la fromagerie de Vergaville, le boulanger local Didier Arnould et le chocolatier Michel Cluizel. Servi par les étudiants de la Providence, le menu qu’ils ont concocté – pour 55 € par invité – était à la hauteur des noms : haut-de-gamme.

Au restaurant d’exercices de la Providence, le bilan de cette soirée vient d’être dressé par Jean Demoulin. La plupart des acteurs y ayant pris part étaient présents, y compris Ernest Mathis, paré de son éternel sourire et de sa bonhomie légendaire. Hommage lui a été rendu :« Nous avons beaucoup de chance d’avoir avec nous la personne d’Ernest Mathis. Sa seule présence garantit celle de beaucoup d’autres », a déclaré le chef de l’organisation.

Trois chèques remis

Le bilan financier a aussi été dressé. « Le résultat est meilleur que les estimations qui ont été faites », annonce Jean Demoulin. En effet, 13 345 € ont pu être rassemblés pour cette seule soirée dieuzoise – comprenant le repas et une tombola payante – que se partageront, pour leurs bonnes oeuvres, les Lions du Saulnois et de Saint-Avold. Mais d’ores et déjà, elles ont remis trois chèques de 1 000 € chacun à des organismes ayant participé au dîner, en remerciement de leur engagement : le lycée de la communication de Metz (qui a produit un film sur la soirée), celui de la Providence et l’association caritative Noël de joie.

Tous ont été chaleureusement salués, tandis qu’une bonne nouvelle clôturait la cérémonie : « L’engagement a été pris pour reconduire une opération similaire en 2015 », a promis Jean Demoulin. Et comme nombre des acteurs de l’événement semblait être partant, tout laisse à penser qu’on devrait se retrouver à nouveau à la fin de l’année autour d’une table à damner un saint. R.L édition Sarrebourg

Son Slogan
Melvin Jones
Son Slogan

On ne peut aller bien loin dans la vie si l’on ne commence pas d’abord à faire quelque chose pour quelqu’un d’autre

Melvin Jones